Atelier Patrice BricoutAtelier Patrice Bricout

By Patrice Bricout

Console desserte Louis XVI en acajou et placage d’acajou estampillée Charles-Erdmann RICHTER

Console desserte Louis XVI

Console desserte Louis XVI en acajou et placage d’acajou baguettée de cuivre et de filets d’ébène
Ornementation de bronzes ciselés et dorés et fond en miroir

Dessus en marbre d’Italie gris bleu aux stries blanches et noires dit marbre bleu turquin (Bardiglio) est entouré d’une galerie ajourée en laiton.
En partie basse, tablette d’entrejambe de marbre bleu turquin ceinte d’une galerie ajourée en laiton.
Les montants sont à colonnes cannelées.
Elle ouvre par un tiroir et repose sur quatre pieds toupies baguées et petits sabots de forme cylindrique.
Epoque XVIIIe siècle.
Ce meuble témoigne de la qualité d’ébénisterie de la fin du règne de Louis XVI, dans l’équilibre et la sobriété.

estampille RICHTER Charles-Erdmann

Charles-Erdmann Richter – Ébéniste. Maître le 4 février 1784.
Fournisseur du Mobilier de la Couronne.
Il se distingua dans la fabrication des meubles en acajou, tels que des bureaux à cylindre, des bibliothèques, commodes et consoles, des tables de fantaisie…
Etabli à Paris à partir de 1781, Il produisait des meubles en acajou de qualité et fournissait également d’autres ébénistes, tels que Riesener : plusieurs meubles portant leurs deux estampilles attestent de cette collaboration. On relève aussi une parenté notable entre son œuvre et celle de Weisweiler.
Sa clientèle comprenait Monsieur, frère du roi et futur roi Louis XVIII, laGarde Meuble impérial en 1811.

Avant restauration

 

en cours de restauration 

après restauration

By Patrice Bricout

Maquette 4 mâts barque – 19ème – le Havre Bordeaux

Maquette 4 mâts barque – Le Havre/Bordeaux –  19ème siècle

4 mâts barque non identifié avec certitude, il pourrait s’agir d’un grand voilier cap-hornier armé par une négociant armateur. Ces 4 mâts barque ont vécu l’âge d’or, mais aussi le déclin de la marine à voile, concurrencée à la fin du XIXe siècle par les navires à vapeur.

avant restauration

après restauration par l’atelier

Recollage des parties décollées

Restauration des cordages, de l’ensemble des pièces décollées et manquantes

Restauration de la vitrine et pose d’un verre

By Patrice Bricout

Maquette du voilier historique – Le Superbe – sous Louis XVI

Maquette du voilier historique sous Louis XVI “le Superbe”

Maquette du voilier historique en bois tropical 19e, avec son labyrinthe de mâts, de voiles et de filins, sa figure de proue ailée.

Le Superbe était un grand vaisseau amiral français de 74 canons sur deux ponts.

Trois mâts, deux ponts, une extrême maniabilité (sept cents hommes sont nécessaires à la marche du vaisseau)

Il fut lancé en 1784 sous le règne de Louis XVI et considéré alors comme le plus beau navire de guerre de l’époque, construit d’après les plans de l’un des plus célèbres ingénieurs du corps de Génie Maritime: Jacques-Noël Sané.

Celui-ci a pendant trente ans, modelé les navires de guerre français. La construction d’un navire de ce type nécessite l’abatage d’environ 3000 chênes centenaire, une véritable catastrophe écologique… Mis en chantier à Brest en 1782 et lancé en 1784, Le Superbe est très représentatif des navires de guerre français de la fin de l’Ancien Régime, de la Révolution et de l’Empire.

On doit à Sané les plans de plusieurs navires comme L’Audacieux, Le Fougueux, Le Borée, L’Orion, Le Téméraire, Le Généreux, Le Patriote, La Ferme et Le Léopard. Le Superbe faisait partie de l’Armée Navale de l’Amiral Villaret de Joyeuse.
Perdu corps et biens le 30 janvier 1795 suite à une voie d’eau accidentelle au large de Brest lors de la croisière du Grand Hiver

Maquette avant restauration 

Maquette après restauration

Démontage partielle de la maquette
Recollage des parties décollées
Restauration des cordages et du support
Nettoyage de la maquette

 

By Patrice Bricout

Bureau Transition Louis XV Louis XVI 

Bureau d’époque Louis XV transition Louis XVI 

Bureau d’époque Louis XV Transition Louis XVI en marqueterie de bois de rose et d’amarante, à décor de feuilles et de fleurs.
Piétement, ceinture et plateau sont galbés
Ce type de bureau est disposé au centre d’une pièce. Les quatre côtés étant richement décorés
Les trois tiroirs en ceinture et trois faux tiroirs à l’arrière.

Les hauts des quatre pieds galbés sont ornées de volutes, et de feuillage d’acanthe en bronze doré.
Riche ornementation de bronzes dorés chutes, sabots sur chutes en bronze doré, feuilles d’acanthe et baguettes laiton épousent le pourtour du piétement, entrée de serrure.

By Patrice Bricout

Grande table à écrire dessus brisé Louis XV

Grande table à écrire dessus brisé Louis XV

Grande table à écrire dessus brisé Louis XV  en marqueterie en bois de rose et amarante, deux tiroirs, abattant central découvrant une table à écrire. L’abattant reposant sur un système de tirette.

Ornementation de bronzes : poignées mouvementées, écussons en trou de serrure, chutes, sabots sur jambes, laiton sur le pourtour

 

 

 

Intervention effectuée pour l’ébénisterie

Restauration de la structure 

Restauration de la marqueterie 

Finition Vernis au tampon gomme laque naturelle

Cuir d’origine uniquement restauré avec vignette et écoinçons 

By Patrice Bricout

copie Commode Transition Louis XV Louis XVI par Jean Georges SCHLICHTIG

Copie de la Très belle commode Transition Louis XV Louis XVI aux chiffres de Marie-Antoinette réalisée par Jean Georges SCHLICHTIG pour l’appartement de la Reine au Château de Versailles.

Réf livre REVEL capitale du Meuble d’Art  par Philippe Ploquin et Françoise Peuriot – CED présente une commode similaire p 36

Cette rare copie se compose d’une marqueterie d’ivoire, sycomore, buis, ébène, nacre, amarante, palissandre, bois de rose.

La commode repose sur des pieds légèrement arqués vers l’extérieur.
La commode s’agrémente d’une ornementation de bronzes : entrées de serrures, poignées en anneaux mobiles entourant une rosace fixe.

La marqueterie représente des scènes galantes sur les côtés et les façades de tiroirs et un décor central de scènes galantes de la Cour de France dans un paysage architecturé et d’un magnifique damier
Ouvrant en façade par cinq tiroirs sur trois rangs, elle présente des encadrements en filets composés de buis et sycomore teint en vert

Qui était Jean Georges SCHLICHTIG.

Jean Georges SCHLICHTIG. fut reçu maître le 02 octobre 1765, tardivement, puisqu’il était âgé de prêt de 40 ans.
On ignore sa date de naissance mais l’on sait en revanche, d’après l’inventaire de l’atelier fait après décès, qu’il est mort en février 1782.

Il est d’origine allemande, comme pratiquement deux tiers des ébénistes installés rue du faubourg saint Antoine à PARIS, tels WEISWEILER, BVRB, OEBEN, RIESENER…. .
A sa mort, sa veuve a poursuivi l’activité jusqu’en 1787. Sa production s’est donc arrêtée alors que le style Louis XVI était en plein essor.

L’essentiel de la production de SCHLICHTIG date de la période transitoire des styles Louis XV à Louis XVI. Il a marqué une prédilection pour les commodes, dont il a su manier les volumes et les proportions avec aisance.
La mode des meubles marquetés de décors d’architecture s’étend dans les années 1770, en même temps que se développe le courant néoclassique. Les ébénistes continuent de tirer leurs modèles de gravures d’ornemanistes mais l’inspiration suit un registre plus large en accord avec le retour du goût pour l’antique. Architectures, ruines, scènes de port, trophées, vases viennent compléter les motifs de fleurs et rinceaux, frisages et placages en ailes de papillon ou en rosace.

Les ornementations de bronze sont de qualité, souvent discrètes.

État général avant restauration

Commode ayant subi un important dégât des eaux, de nombreux placages étaient décollés en façade et sur les côtés. Le Vernis était détérioré et  blanchi au contact de l’eau.

 

Avant restauration 

 

 

Après restauration 

1 2 3 7
Console desserte Louis XVI en acajou et placage d’acajou estampillée Charles-Erdmann RICHTER
Maquette 4 mâts barque – 19ème – le Havre Bordeaux
Maquette du voilier historique – Le Superbe – sous Louis XVI
cartel Napoléon III mouvement signé Lenoir
Cartel Louis XV mouvement signé LE JAY à Paris
Cartel Louis XV en marqueterie Boulle
Bureau Transition Louis XV Louis XVI 
Grande table à écrire dessus brisé Louis XV
Fauteuil Art Déco dans le style de Paul Follot 1925
copie Commode Transition Louis XV Louis XVI par Jean Georges SCHLICHTIG