Atelier Patrice BricoutAtelier Patrice Bricout

By Patrice Bricout

Bureau Transition Louis XV Louis XVI 

Bureau d’époque Louis XV transition Louis XVI 

Bureau d’époque Louis XV Transition Louis XVI en marqueterie de bois de rose et d’amarante, à décor de feuilles et de fleurs.
Piétement, ceinture et plateau sont galbés
Ce type de bureau est disposé au centre d’une pièce. Les quatre côtés étant richement décorés
Les trois tiroirs en ceinture et trois faux tiroirs à l’arrière.

Les hauts des quatre pieds galbés sont ornées de volutes, et de feuillage d’acanthe en bronze doré.
Riche ornementation de bronzes dorés chutes, sabots sur chutes en bronze doré, feuilles d’acanthe et baguettes laiton épousent le pourtour du piétement, entrée de serrure.

By Patrice Bricout

copie Commode Transition Louis XV Louis XVI par Jean Georges SCHLICHTIG

Copie de la Très belle commode Transition Louis XV Louis XVI aux chiffres de Marie-Antoinette réalisée par Jean Georges SCHLICHTIG pour l’appartement de la Reine au Château de Versailles.

Réf livre REVEL capitale du Meuble d’Art  par Philippe Ploquin et Françoise Peuriot – CED présente une commode similaire p 36

Cette rare copie se compose d’une marqueterie d’ivoire, sycomore, buis, ébène, nacre, amarante, palissandre, bois de rose.

La commode repose sur des pieds légèrement arqués vers l’extérieur.
La commode s’agrémente d’une ornementation de bronzes : entrées de serrures, poignées en anneaux mobiles entourant une rosace fixe.

La marqueterie représente des scènes galantes sur les côtés et les façades de tiroirs et un décor central de scènes galantes de la Cour de France dans un paysage architecturé et d’un magnifique damier
Ouvrant en façade par cinq tiroirs sur trois rangs, elle présente des encadrements en filets composés de buis et sycomore teint en vert

Qui était Jean Georges SCHLICHTIG.

Jean Georges SCHLICHTIG. fut reçu maître le 02 octobre 1765, tardivement, puisqu’il était âgé de prêt de 40 ans.
On ignore sa date de naissance mais l’on sait en revanche, d’après l’inventaire de l’atelier fait après décès, qu’il est mort en février 1782.

Il est d’origine allemande, comme pratiquement deux tiers des ébénistes installés rue du faubourg saint Antoine à PARIS, tels WEISWEILER, BVRB, OEBEN, RIESENER…. .
A sa mort, sa veuve a poursuivi l’activité jusqu’en 1787. Sa production s’est donc arrêtée alors que le style Louis XVI était en plein essor.

L’essentiel de la production de SCHLICHTIG date de la période transitoire des styles Louis XV à Louis XVI. Il a marqué une prédilection pour les commodes, dont il a su manier les volumes et les proportions avec aisance.
La mode des meubles marquetés de décors d’architecture s’étend dans les années 1770, en même temps que se développe le courant néoclassique. Les ébénistes continuent de tirer leurs modèles de gravures d’ornemanistes mais l’inspiration suit un registre plus large en accord avec le retour du goût pour l’antique. Architectures, ruines, scènes de port, trophées, vases viennent compléter les motifs de fleurs et rinceaux, frisages et placages en ailes de papillon ou en rosace.

Les ornementations de bronze sont de qualité, souvent discrètes.

État général avant restauration

Commode ayant subi un important dégât des eaux, de nombreux placages étaient décollés en façade et sur les côtés. Le Vernis était détérioré et  blanchi au contact de l’eau.

 

Avant restauration 

 

 

Après restauration 

By Patrice Bricout

Encoignure transition Louis XV Louis XVI estampille C. WOLFF

Encoignure transition Louis XV Louis XVI estampille de Christophe Wolff

en bois laqué noir sur le thème d’une conversation de trois personnages sur décor floral, une porte en façade, dessus marbre gris des Ardennes

Christophe Wolff, Ebéniste originaire d’Allemagne, Maître le 10 décembre 1755

Exécution de très bonne qualité. Il pratiquait une marqueterie des plus raffinées, marqueterie d’attributs de la musique, de grandes fleurs et de branchages, de paysages ou de scènes chinoises… Ses talents étaient également reconnus pour l’exécution de meubles “à mécanique “qui font partie de ses très beaux ouvrages. Il utilisait parfois, pour l’ornementation de ses meubles de style Louis XV, des vernis européens dans le goût d’extrême Orient.

 

Constat général

Porte fendue

Eclats de laque sur la façade et la porte

laque à nettoyer et retouche

Intervention effectuée

Restauration de la porte : comblement des fentes sur la partie bois

Restauration de la fermeture de la porte

Reprise de la laque

Nettoyage de la façade du meuble

By Patrice Bricout

Table de nuit transition Louis XV Louis XVI en marqueterie

Table de nuit Transition Louis XV Louis XVI en marqueterie

 

Jean Pierre DUSAUTOY

Menuisier-ébéniste. Paris. Maître le 1er septembre 1779. Il a marqué de son estampille aux grands caractères maladroits de nombreux petits meubles: surtout des petites tables de chevet, rondes, rectangulaires ou ovales.

Jean-Pierre Dusautoy installa son atelier rue de Charonne où il exerça toute sa vie.

 

By Patrice Bricout

Table à ouvrage Transition Louis XV Louis XVI

Table à ouvrage Transition Louis XV Louis XVI 

Estampille de J.P. DUSAUTOY Marqueterie de mosaïque en bois de rose, bois de poirier teinté vert, ceinture à un tiroir, quatre pieds galbés et cambrés finissant par quatre sabots dorés, une tablette entre-jambe en forme “Rognon” marquetée de fleurs en bois de rose et bois de poirier teinté vert.
Marbre de Carrare blanc entourée d’une galerie ajourée

Bureau Transition Louis XV Louis XVI 
copie Commode Transition Louis XV Louis XVI par Jean Georges SCHLICHTIG
Encoignure transition Louis XV Louis XVI estampille C. WOLFF
Table de nuit transition Louis XV Louis XVI en marqueterie
Table à ouvrage Transition Louis XV Louis XVI