Atelier Patrice BricoutAtelier Patrice Bricout

By Patrice Bricout

Console desserte Louis XVI en acajou et placage d’acajou estampillée Charles-Erdmann RICHTER

Console desserte Louis XVI

Console desserte Louis XVI en acajou et placage d’acajou baguettée de cuivre et de filets d’ébène
Ornementation de bronzes ciselés et dorés et fond en miroir

Dessus en marbre d’Italie gris bleu aux stries blanches et noires dit marbre bleu turquin (Bardiglio) est entouré d’une galerie ajourée en laiton.
En partie basse, tablette d’entrejambe de marbre bleu turquin ceinte d’une galerie ajourée en laiton.
Les montants sont à colonnes cannelées.
Elle ouvre par un tiroir et repose sur quatre pieds toupies baguées et petits sabots de forme cylindrique.
Epoque XVIIIe siècle.
Ce meuble témoigne de la qualité d’ébénisterie de la fin du règne de Louis XVI, dans l’équilibre et la sobriété.

estampille RICHTER Charles-Erdmann

Charles-Erdmann Richter – Ébéniste. Maître le 4 février 1784.
Fournisseur du Mobilier de la Couronne.
Il se distingua dans la fabrication des meubles en acajou, tels que des bureaux à cylindre, des bibliothèques, commodes et consoles, des tables de fantaisie…
Etabli à Paris à partir de 1781, Il produisait des meubles en acajou de qualité et fournissait également d’autres ébénistes, tels que Riesener : plusieurs meubles portant leurs deux estampilles attestent de cette collaboration. On relève aussi une parenté notable entre son œuvre et celle de Weisweiler.
Sa clientèle comprenait Monsieur, frère du roi et futur roi Louis XVIII, laGarde Meuble impérial en 1811.

Avant restauration

 

en cours de restauration 

après restauration

By Patrice Bricout

Maquette du voilier historique – Le Superbe – sous Louis XVI

Maquette du voilier historique sous Louis XVI “le Superbe”

Maquette du voilier historique en bois tropical 19e, avec son labyrinthe de mâts, de voiles et de filins, sa figure de proue ailée.

Le Superbe était un grand vaisseau amiral français de 74 canons sur deux ponts.

Trois mâts, deux ponts, une extrême maniabilité (sept cents hommes sont nécessaires à la marche du vaisseau)

Il fut lancé en 1784 sous le règne de Louis XVI et considéré alors comme le plus beau navire de guerre de l’époque, construit d’après les plans de l’un des plus célèbres ingénieurs du corps de Génie Maritime: Jacques-Noël Sané.

Celui-ci a pendant trente ans, modelé les navires de guerre français. La construction d’un navire de ce type nécessite l’abatage d’environ 3000 chênes centenaire, une véritable catastrophe écologique… Mis en chantier à Brest en 1782 et lancé en 1784, Le Superbe est très représentatif des navires de guerre français de la fin de l’Ancien Régime, de la Révolution et de l’Empire.

On doit à Sané les plans de plusieurs navires comme L’Audacieux, Le Fougueux, Le Borée, L’Orion, Le Téméraire, Le Généreux, Le Patriote, La Ferme et Le Léopard. Le Superbe faisait partie de l’Armée Navale de l’Amiral Villaret de Joyeuse.
Perdu corps et biens le 30 janvier 1795 suite à une voie d’eau accidentelle au large de Brest lors de la croisière du Grand Hiver

Maquette avant restauration 

Maquette après restauration

Démontage partielle de la maquette
Recollage des parties décollées
Restauration des cordages et du support
Nettoyage de la maquette

 

By Patrice Bricout

Secrétaire d’époque Louis XVI montants à pans coupés

Secrétaire d’époque Louis XVI montants à pans coupés

Description

Secrétaire d’époque Louis XVI montants à pans coupés
en bois de placage de bois de rose et amarante marquetés en ailes de papillon dans des encadrements de filets à la grecque
Il ouvre à un tiroir en ceinture, un abattant dévoilant trois casiers et six tiroirs et à deux vantaux en partie basse. Belle ornementation de bronze doré et ciselé, chutes de guirlande, entrées de serrures à nœud de ruban. Dessus marbre blanc de Carrare.

État

Meuble décollé
placages fendus, décollés
fermeture de l’abattant et des portes défectueux
Serrures et clefs défectueuses
Cuir à conserver (démontage et remontage)

Interventions

Restauration de la structure 
Restauration de la marqueterie
Traitement contre les vers à bois
Restauration des portes et tiroirs
finition vernis au tampon
Démontage du cuir et recollage du cuir
restauration des clefs et des serrures

By Patrice Bricout

Table d’Architecte dite “à la Tronchin” Louis XVI

Très belle et rare table d’Architecte dite “à la Tronchin” Louis XVI

table d’Architecte dite “à la Tronchin” d’époque Louis XVI de forme rectangulaire, en acajou et placages d’acajou.
Cette table s’ouvre par un tiroir formant écritoire et deux tirettes latérales.
Le dessus, activé par un mécanisme à crémaillère, se surélève et se déploie pour former pupitre.

Elle repose sur quatre pieds gainés.
L’ornementation de bronze dorés à l’entrée de serrure.

les pieds sont surmontés de sabots à roulettes.

La dimension de la table 0,91 x 0,53 m

Constat général

la table était entièrement tâchée par l’eau et présentée des coups
les placages d’acajou étaient décollés sur le piétement et une partie du plateau
Le cuir tâché d’eau était à restaurer uniquement
L’ensemble des réglages des systèmes de tirettes et de déploiement de la table défectueux étaient à revoir entièrement
la finition complète du meuble était à reprendre

Interventions effectuées

Restauration des placages d’acajou
Restauration des systèmes de tirettes et du déploiement de la table
Finition Vernis au tampon gomme laque naturelle 

Photos ci-dessous de la table d’architecte dite “à la Tronchin” restaurée :

   

By Patrice Bricout

secrétaire Louis XVI estampille F. BAYER

Secrétaire Louis XVI estampillé « F. BAYER » en marqueterie de cube (bois de rose, amarante, palissandre et érable) Un abattant, deux portes basses, un tiroir en ceinture et dessus marbre (brèche d’Alep)

F. BAYER

Spécialise dans la fabrication de meubles marquetés (ses marqueteries ombrées sont réputées) il s’installa pendant une dizaine d’années rue du Faubourg Saint-Antoine puis déménagea rue Saint-Honoré, espérant trouver dans ce quartier une plus brillante situation. Mais son rêve fut déçu, manquant de capitaux et accablé de dettes il subit coup sur coup 2 faillites en 1780 et 1781 et dût revendre son commerce et se consacra à la restauration jusqu’en 1785. Les meilleures pièces marquées de son estampille se situent à la fin du règne de Louis XV sa production comprend des petites tables à écrire, tables rognons, coiffeuses, commodes à ressaut marquetées de fleurs et attributs ainsi que de scènes de chasse. Ses productions plus tardives, exécutées dans des circonstances défavorables, ont en général un moindre mérite.

Etat du meuble

Démontage des éléments rapportés
Meuble décollé
Coulissage à revoir
Quatre pieds à remettre tel l’origine
portes à revoir
Placages décollés et manquants
bronzes manquantes
Finition à refaire
Marbre à nettoyer
Cuir à remplacer

Intervention effectuée en ébénisterie

Démontage du meuble et des éléments rapportés
Restauration de la structure
Restauration du piétement
Recollage du meuble
Restauration de la marqueterie
Réglage de l’abattant
Restauration des portes
Dévernissage
vernis au tampon gomme laque naturel

Cuir remplacé

bronzes nettoyés

By Patrice Bricout

Bureau de Ministre Louis XVI

Bureau de Ministre Louis XVI

Bureau en placages de bois de rose et amarante

Plateau  cerné d’une lingotière en bronze ciselé et doré à décor de chutes en drapé, anneaux en macarons

Console desserte Louis XVI en acajou et placage d’acajou estampillée Charles-Erdmann RICHTER
Maquette du voilier historique – Le Superbe – sous Louis XVI
Secrétaire d’époque Louis XVI montants à pans coupés
Table d’Architecte dite “à la Tronchin” Louis XVI
secrétaire Louis XVI estampille F. BAYER
Chaise Louis XVI
Bureau de Ministre Louis XVI
Table Louis XVI estampille de C.C.Saunier