Atelier Patrice BricoutAtelier Patrice Bricout

By Patrice Bricout

Commode Louis XV estampille B. PERIDIEZ

Commode Louis XV estampille B. PERIDIEZ

Commode Louis XV de forme trapézoïdale estampillée de Brice PERIDIEZ

Placages de bois de violette et satiné, marquetés à décor de losanges et plate-bande dans les encadrements.

Deux tiroirs en façade

Les chantournements convexes et concaves des côtés et de la façade se répondent en rythme et forment d’agréables mouvements de belle amplitude.

Ornementations de bronzes dorés et ciselés de belle facture Louis XV : fines poignées volutes, écussons en trou de serrure, chutes, descentes de chutes et sabots sur jambes avant, tablier mouvementé en façade.

Dessus de marbre Griotte de Campan rouge

Brice PERIDIEZ, maître ébéniste à Paris, demeurant grande rue du Faubourg Saint Antoine, mourut en 1757.

Brice Péridiez était connu comme Péridiez le père. Il eut trois fils ébénistes, Gérard, Louis et Pierre- Mathieu,Gérad dit Péridiez l’aîné, né vers 1730, et maître le 27 Juillet 1761, et de Louis Péridiez, dit le jeune, né en 1731, maître le 17 avril 1764.

Brice PERIDIEZ dit PERIDIEZ le Père était un ébéniste fastueux qui a su égaler, Roger Van der Cruze – Lacroix. Il travailla notamment pour son confrère Pierre IV Migeon.

Ne retrouvant pas sa trace sur les listes conservées qu’à partir de 1738, Brice Peridiez a dû obtenir sa maîtrise avant cette date. Son atelier était installé faubourg Saint-Antoine. Toutes ses œuvres font preuves d’une grande qualité d’exécution et une richesse d’invention. On lui connaît de très bons meubles Louis XV en placage de bois de rose ou de bois de violette marquetés de laque de Chine, de dessins géométriques ou de branchages fleuris avec des encadrements à grecques. Il signait ses ouvrages d’une curieuse estampille disposée sur trois lignes.

Commode Louis XV estampille B. PERIDIEZ avant restauration
Commode Louis XV estampille B. PERIDIEZ après restauration

estampille de Brice Peridiez

By Patrice Bricout

Commode XIX estampille de François Linke

Commode XIX estampille de François Linke  ébéniste français d’origine autrichienne. François Linke participe à l’exposition universelle de Paris en 1900 ce qui marqua le sommet de sa carrière. Il meubla les résidences de souverains tels que le roi Fouad 1er d’Egypte, de milliardaires tels que Raphael de Lamar à New York, le roi de l’étain bolivien, Simon Patino ou le comte Devoto.

Commode Louis XV estampille B. PERIDIEZ
Commode XIX estampille de François Linke
Commode Louis Philippe
Rafraîchissoir du 19ème siècle